12/09/2008

Brésil Sao Gonçalo do Retiro

BRESIL

Sao Gonçalo do Retiro (Salvador), Bahia, Nordeste

Partenaire : Obras Sociais Sao Gonçalo do Retiro

Notre partenaire :

OSSGR est une ONG créée en 1975 et reconnue par la loi brésilienne.

Son objectif : amélioration des conditions de vie des personnes les plus marginalisées de cette région pauvre du Brésil, en les aidant à résoudre les multiples problèmes qui les assaillent de toutes parts.

Principalement : éducation & santé - femmes, enfants, jeunes.

Notre programme Education et amélioration de la santé, moteurs de développement durable 

Le Nordeste du Brésil est la région la plus pauvre du Brésil. L'exode rural provoque la multiplication des bidonvilles dans la périphérie des grandes villes comme Salvador (plus de 2.500.000 habitants).

Ces bidonvilles nés sauvagement ("invasions" de terres dont les propriétaires ne paient plus leurs taxes), sans aucun plan urbanistique, ne disposent pratiquement pas de structures sociales, si ce n'est quelques écoles.

Les problèmes sociaux sont nombreux et énormes, aux plans de l'identité communautaire, l'éducation, la santé, la formation et l'emploi.

Numériser0111Sao Gonçalo do Retiro est un quartier de Salvador, constitué de 40 communautés, en tout 150.000 habitants. La plupart sont des personnes totalement marginalisées qui vivent dans les bidonvilles. Le chômage et la misère sont généralisés.

Les OSSGR ont construit et équipé un centre de développement communautaire dans la plupart de ces communautés, en collaboration avec SOS LS&D, la Coopération Belge et la Commission Européenne. Certains sont déjà dotés de plusieurs équipements. Malgré cela, les besoins restent énormes, notamment dans le domaine de la formation professionnelle, la santé (principalement des mamans et des enfants) et le planning familial.

Le tout fonctionne sur la base de l'autogestion et de l'autofinancement. La population locale prend en charge l'entretien des locaux et des équipements des centres sociaux. Beaucoup de choses fonctionnent sur la base du bénévolat. Pratiquement partout, apparaissent des personnes relativement compétentes qui sont disposées à aider gratuitement, que ce soit au niveau de l'enseignement, de l'administration ou de l'entretien des locaux.

Les OSSGR assurent la supervision des activités et le suivi local, ainsi que l'apport financier supplémentaire si nécessaire.

Activités réalisées en 2007

-         Achat de quatre ordinateurs et accessoires pour des étudiants pauvres.

-         Soutien à 6 familles pauvres : aide alimentaire d’urgence.

-         Handicapés : achat de carburant (1 an) pour le transport des handicapés pauvres, vers les centres de soins de santé adaptés à leurs handicaps.

Numériser0003 

-         Planning familial : salaires des deux responsables spécialisés dans le domaine et la dynamique de groupe, ainsi que certains  frais de fonctionnement (eau, électricité, téléphone, matériel, formation).

OSSGR - SOS LS&D : activités à réaliser en 2008

Notre programme avec notre partenaire brésilien  se poursuit en 2008, avec les activités suivantes :

-         Formation professionnelle pour les jeunes étudiants défavorisés : octroi d’une bourse d’études (physiothérapie, secrétariat, assistante sociale, droit, communication sociale, cuisine).

-         Planning familial : salaires des deux responsables spécialisés dans le domaine et la dynamique de groupe, ainsi que certains  frais de fonctionnement (eau, électricité, téléphone, matériel, formation).

-         Réhabilitation d’une maison insalubre pour une famille pauvre.

-         Achat d’un ordinateur portable pour la personne chargée de la coordination et du suivi des activités aux OSSGR. 

Pour les familles déracinées et marginalisées,

la présence d’un centre de développement communautaire est un bien inestimable qui les aide

 à retrouver une place active et responsable dans la société

 et à améliorer leurs conditions de santé et d’emploi.

 

 

 

Les commentaires sont fermés.